Quelles sont les informations figurées sur l’étiquette des huiles d’olive ?

Depuis de nombreuses années, les étiquettes alimentaires sont considérées comme des accessoires capables de jouer un rôle crucial dans la sensibilisation des consommateurs. Grâce à celles-ci, n’importe quelle personne peut connaître la majorité des caractéristiques des aliments auxquels elle a affaire. Dans cette perspective, les autorités ont réglementé fortement les informations devant être présentes sur les étiquettes alimentaires comme celles des huiles d’olive.

L’origine de l’huile d’olive

Sur les étiquettes des huiles d’olive, les marques sont obligées de mentionner l’origine de leurs produits. Pour avoir plus de précisions, regardez ici. Qu’il s’agisse des huiles d’olive vierge extra ou de simples huiles d’olive vierges, de précieuses informations doivent être fournies concernant le pays d’origine afin de rassurer le consommateur. Cette loi prend en compte tous les États membres de l’Union européenne ou non. Quelle que soit la rareté du produit mis en vente, les producteurs doivent préciser le lieu de production de leur huile d’olive sur l’étiquette du produit. Certaines précisions sont également très importantes, notamment au niveau du lieu de récolte de la matière première utilisée.

Lire également : Quels systèmes de feedback en temps réel les restaurants peuvent-ils mettre en place pour améliorer l’expérience client ?

La quantité nette et la conservation

Généralement exprimés en unité de volume, les producteurs sont tenus d’informer les consommateurs sur la quantité nette d’huile mise en vente. Bien que les consommateurs se dirigent généralement vers des bidons de 5L maximum, il serait plus judicieux de les informer sur le volume net afin d’éviter tout malentendu.

À l’instar de tout autre aliment vendu sur le marché, les producteurs doivent mentionner la date à laquelle les huiles d’olive mises en vente maintiennent leur propreté si elles sont conservées correctement. Plus précisément, la date de péremption doit figurer sur l’étiquette de chaque produit tout en précisant certaines conditions de conservation telles que : 

Dans le meme genre : Comment trouver un traducteur assermenté de confiance ?

  • Placer dans un endroit frais ;
  • Déposer le produit à l’abri de la lumière et des sources de chaleur ;
  • Placer l’huile d’olive hors portée des enfants ;
  • Etc.

Les informations nutritionnelles et le lot d’appartenance du produit

Quel que soit le type de produits mis en vente, les informations nutritionnelles doivent impérativement être mentionnées sur les étiquettes des denrées alimentaires. Chaque déclaration faite par le producteur permet aux consommateurs de mieux connaître la valeur énergétique, sans oublier également la composition en termes de macro et de micronutriments du produit. Dans les cas d’huile d’olive, les valeurs indiquées par les producteurs sont généralement référencées à une quantité égale à 0,1L.

Grâce à l’étiquette collée sur un flacon d’huile d’olive, les consommateurs doivent être capables de connaître le nom et la marque du producteur, sans oublier également son adresse de référence. Par la même occasion, l’étiquetage doit contenir d’autres informations clés, comme le lot auquel appartient le produit mis en vente. Il s’agit notamment d’un sigle permettant d’identifier la série d’unités d’huile produites dans les mêmes conditions.

About the author